Comment régler la température de sa cigarette électronique

Accueil Mode Comment régler la température de sa cigarette électronique

Comment fonctionne le contrôle de température d’une cigarette électronique  ?

La température optimale des cigarettes électroniques figure généralement dans son mode d’emploi. Ce détail n’a rien à avoir avec les liquides de votre choix et la puissance de votre batterie. Ainsi, la température idéale est de plus en plus difficile à atteindre avec le temps, car la résistante perd de sa puissance. Vous devez alors choisir un mode particulier pour maintenir une valeur entre 200 à 300 °C. Certains adeptes des cigarettes électroniques préfèrent également personnaliser le réglage de son vapoteur. Alors, quel conseil DIY suivre pour arriver à cette valeur optimum ?

Choisir son mode pour régler la vapeur

Les types de contrôle de température varient d’une cigarette à une autre. Entre TC-Ni, TC-SS, TC-TI, TCR…à vous de décider du mode qui vous convient le plus. Connaisseur dans le domaine de la vape et des liquides pour cigarette électronique, vous connaissez déjà ces contrôles en détail. Si tel n’est pas le cas, sachez que les modes d’une vapoteuse varient en fonction du fil résistif de la résistance de la cigarette électronique de votre choix.

Généralement, un débutant commence par une résistance en nickel et donc le mode Temp NI ou TC-Ni. Cependant, le mode Power, un réglage recommandé pour les débutants, n’est adapté qu’avec une résistance en inox. Le mode moins utilisé est le mode TC-SS, fonctionnant avec une résistance en titane qui offrent également une vapeur assez légère. Attention à bien choisir le mode pour éviter de détruire le fil contenu dans la résistance de votre cigarette. Si vous voulez utiliser plusieurs modes alors, optez pour une résistance en inox.

En terme plus simple, indiquez la température idéale sur l’écran de votre vapoteuse et activez le locker. Ce dernier se charge d’empêcher la résistance de produire plus de puissance et protège le fil, car une fois la température idéale indiquée, la batterie produit une puissance stable. Selon votre box, vous avez le droit de contrôler les watts de votre appareil pour obtenir une vape plus légère.

Les fils adaptés au mode de votre choix

Que vous disposiez d’une cigarette électronique à accu ou à batterie intégrée, leur utilisation est à peu près la même. Vous devez vous assurer que les accessoires livrés avec votre vapoteur conviennent au mode que vous souhaitez utiliser. Entre atomiseur, résistance et fils, clearomiseur…faites-vous aider par un professionnel au moment du choix.

Certains débutants dans le domaine du vapotage se plaignent du goût de brûlé de la vapeur. Ceci s’explique par une tension trop forte, une brûlure du fil de la résistance, un clearomiseur mal installé, ou d’autres défauts de réglages. Si vous ne faites que commencer, faites preuve d’attention en vous limitant au mode Power.

Lorsque vous passez au mod box, assurez-vous de bloquer la résistance à froid. Indiquer la température à l’avance pour votre sécurité. Ainsi le liquide pour cigarette électronique, peu importe les saveurs que vous avez combinées, n’auront pas mauvais goût. La nicotine malgré la combustion restera légère à souhait.

Le dernier mode que les adeptes utilisent est le TCR. Ce mode consiste à jouer avec les réglages, la résistance et les watts. Une installation en mode DIY est possible cependant, cela s’avère dangereux pour un néophyte. Pour un vapotage en toute sécurité avec ce mode, assurez-vous que votre batterie, l’atomiseur et le clearomiseur sont adaptés. Vous devez également commencer par une utilisation modérée entre 100 et 315 °C. Vous serez en mesure de modifier le réglage initial petit à petit.