Assurance auto résiliée que faire : quelles sont les étapes à suivre ?

Accueil Auto / Moto Assurance auto résiliée que faire : quelles sont les étapes à suivre...

Conduire sans assurance est interdit en France. Vous risquez une lourde amende dépassant les 3 700 €. Mais parfois, il arrive que l’assurance soit résiliée suite à un non paiement de prime, soit par suspension de permis, soit par sinistralité ou encore par annulation (ou toute autre raison). Les motifs de résiliation sont nombreux. Dans ces cas là, les clients se sentent désemparés puisque les assurances refusent de les assurer de nouveau ou demandent des montants exorbitants. Alors que faire dans ces cas là ?

Heureusement, il y a des solutions pour trouver une nouvelle assurance, après avoir résilié la première. Donc, sans plus tarder, voici les bons réflexes à adopter si votre assurance auto a été résiliée.

Pourquoi mon assurance auto a été résiliée ?

La première chose à faire c’est bien de comprendre pourquoi votre assurance a été résiliée en premier lieu. En effet, il y a beaucoup de raisons qui peuvent pousser votre assureur à mettre fin à votre assurance :

  • Le non paiement de la prime ;
  • Les omissions ;
  • Les fausses déclarations ;
  • La survenue des sinistres ;
  • Des risques graves.

Comment réagir dans ce cas ?

Il faut réagir rapidement, puisque la conduite sans assurance est illégale en France, et vous risquez de payer comme cité déjà ci-dessus, une très lourde amende, dépassant les 3 700 €. L’autre raison qui vous pousse à chercher un nouvel assureur dans les plus brefs délais, c’est que ce n’est pas évident de trouver un nouvel assureur facilement.

Ensuite, il faut bien réclamer un relevé d’informations, qui est une sorte de rapport historique de votre comportement sur la route. Ce relevé contient tous vos antécédents : sinistre, coefficient bonus – malus, numéro d’immatriculation, des informations sur votre permis de conduire …

Pour l’avoir, vous pouvez envoyer un mail ou un courriel à votre précédent assureur, ou en l’appelant par téléphone. En général, ce relevé sera prêt au bout de 15 jours (d’où l’importance de réagir très vite). C’est un document indispensable pour finaliser votre nouvelle assurance.

Pour être sûr que vous allez être accepté par votre nouvelle assurance, tournez-vous vers les assureurs qui se spécialisent justement dans les assurances résiliées, comme ça, vous allez gagner du temps. Ces derniers proposent des tarifs beaucoup moins importants et qui conviennent aux conducteurs résiliés.

Sinon, vous pouvez aussi faire appel à des courtiers, qui agissent en tant qu’intermédiaires entre vous et les assureurs. Ils ont une très grande expérience dans ce domaine, et représentent un véritable atout pour les automobilistes.

Astuces pour trouver une nouvelle assurance après une résiliation

Comme on l’a précisé plus haut, trouver un nouvel assureur après une résiliation peut être un véritable parcours de combattant. En effet, les assurances refusent de vous assurer ou du moins, elles hésitent. Que faire dans ce cas là ?

La première astuce qui vous permet de minimiser les risques, c’est de négocier avec votre ex assureur, pour que ce dernier accepte de vous laisser résilier le contrat à votre initiative, ainsi votre profil ne sera pas considéré par les autres assureurs comme un profil à risque.

S’il refuse, vous devez vous tourner vers les assurances qui se spécialisent dans ce secteur. Il existe plusieurs compagnies d’assurances qui prennent spécialement en charge les conducteurs résiliés ou les malussés, en proposant des tarifs plus importants que les assurances classiques, mais vous aurez la chance d’être assuré de nouveau, même pour une assurance tous risques. Vous pouvez toujours utiliser les comparateurs en ligne pour trouver les meilleures assurances et les plus adaptées à votre cas.

Faire appel au BCT (Bureau Central de Tarification) est une autre astuce qui peut être d’une très grande aide. Donc, si vous avez essayé les deux autres options, mais que vous n’êtes toujours pas parvenu à trouver une assurance, on vous propose de faire appel au Bureau Central de Tarification. C’est un organisme indépendant qui diffère complètement des assurances classiques. En effet, il a été mis en place en 1958 par l’Etat, afin de permettre aux automobilistes résiliés qui peinent à trouver une nouvelle assurance, à souscrire pour l’assurance minimale obligatoire imposée par la loi, pour circuler dans les normes : la responsabilité civile automobile.

Le BCT peut obliger l’assureur de votre choix à vous assurer, et fixera librement votre prime.

Crédit moto revolving : est-ce un bon choix ?

L'achat d'une moto par le biais d'un crédit nécessite quelques connaissances et quelques recherches. Si vous décidez d'opter pour le crédit moto revolving nous...

Crédit De LOA : qui est responsable de quoi ?

La vente d’options de crédit-bail est devenue un instrument de financement populaire à la fin des années 70 et au début des années 80....

Crédit auto : comment profiter du meilleur taux ?

Bien que l’achat d’un véhicule présente moins de contraintes que l’acquisition d’un appartement ou d’une maison, il est primordial de gérer ses dépenses de...

Peut-on assurer une moto sans avoir le permis : nos conseils !

Faisant partie des véhicules motorisés, les voiturettes ou plus connues sous le nom de voitures sans permis sont, elles aussi concernées par l’assurance obligatoire....